Man on the Spoon

Solo Fantasque de et par Alexandre Bordier

Un homme seul, un brin nerveux, vient pour demander un coup de pouce au diable pour son spectacle solo. Ce prétexte simplissime une fois posé, il va nous faire partager un concerto de cuillères, l’instrument traditionnel helvête…, et puis ça va bien vite déraper…

Ah oui, il sera question de tout en tas d’autres choses aussi, expatriées du folklore helvétique, mais pas que…

Durée : 1h

Tous public

Écriture : Alexandre Bordier

Mise en scène :  Sigrid Bordier

Décor : Alex Baladi

À propos

 


Il y a 20 ans, lors d’une halte à l’exposition universelle de Séville, je découvris les documentaires « La Suisse au fil du temps » de la TSR. Ces derniers font un panel de tous les folklores suisses, révélant que la vraie richesse de ce pays se situe ailleurs que dans les coffres.

« Résolument fantasque, mon personnage, désireux de faire connaître ses visions et sa culture helvétique, emprunte à ce folklore plusieurs de ses trouvailles (cuillères, raclette, yodle, etc.).  Entre théories fumeuses et bafouillages, il n’a pas son pareil pour buter sur les mots, en aligner d’autres; humoristique, toujours surprenant, le tout avec un sens consommé du gag physique. »

« Alexandre Bordier puise alors dans la malle aux fétiches, là où s’empilent caquelons, masques valaisans et clarines. Et il offre au public français une initiation burlesque aux vices et coutumes du pays. »

Alexandre Demidoff, Le Temps, magazine

"Je penses donc je suisse"

« Prenez une bonne quantité de Marx Brothers, ajoutez une ou deux doses de Chaplin, un verre de Pierre Dac, une tranche d'Alain Chabat, une cuillère de Desproges, un zest (et même un geste!) de Zouc, saupoudrez de grains de folie et d'éclats de rire. Mettez du parfum de la muse Sigrid. Secouez bien le tout et vous obtenez le spectacle ...très secoué aussi d'Alex Bordier ! A ne pas manquer ! Et à la sortie,vous vous prenez une raclée! Heu... Je veux dire une raclette! Ils sont fous ces Suisses. »

Anne-Gaëlle Duvochel

« Quand des physiciens comme Ilya Prigogine étudient la théorie du chaos et les mystères de l’univers, Man On The Spoon serait comme passer aux travaux pratiques : enfermer un élément instable dans une boite noire, agiter longuement, observer les réactions en chaine, et ramasser le tout… à la petite cuillère. »

Marc Vionnet, Le Clou dans la Planche

© Le Bestiaire à Pampilles. Créé avec Wix.com

CONTACT Cie (et non pas la salle!)

Cie le Bestiaire à Pampilles

Qui sommes nous ?

Mail : lebestiaireapampilles@gmail.com

  • White Facebook Icon