top of page

©Aurélien Nadaud – Mots fléchés – Marseille, 2015

bunch

Pour les chinois et les japonais, 

le mot crise est constitué de deux idéogrammes

Wei (danger) et Ji (opportunité). 

C'est le paradoxe d'une crise : 

c'est une situation difficile qui permet

de saisir de nouvelles opportunités et de rebondir. »

Que l’on retrouve souvent lorsqu’on glane l'étymologie  de “crise”

Distribution

Écriture : Sigrid Bordier

Aide écriture : Michaël Allibert

Interprétation : Sigrid Bordier

Composition musicale : Sigrid Bordier

Chorégraphie : Christine Maltète Pink

Captation sonore : Ludovic Mepa

Régie technique: Ludovic Mepa

Production Développement : Céline Blanché

Administration : Hélène Baisecourt

©François Nowakowski & Damien Bocken Meyer

15507394407_7436d48928_o.jpg

Prenant l’espace public comme le terrain d’expérimentation de ses névroses, une femme s’embourbe dans un marathon délirant de plusieurs heures.

Parce que très inquiète de ne pas percevoir la réalité et de ne pas appréhender les dangers potentiels de la vie, elle propose un parcours de micro performances pour éprouver et atteindre ensemble un état de perception absolu et lucide.

 

C’est dans cette épopée burlesque que Sigrid Bordier vous invite à retrouver son personnage de Container : une femme drôle à ses dépends, toujours aussi angoissée, paradoxale et attachante … une femme qui ose prendre la parole en espace public pour livrer une intimité qui, habituellement, ne se dit pas.

Production Le Bestiaire

Résidence et coproduction

L’Usine, Centre national des arts de la rue et de l’espace public (Tournefeuille - Toulouse Métropole) / 31 

L’Atelline, scène conventionnée d’intérêt national (Juvignac) / 34

bottom of page